COMMENT SE DECLINE NOS ACTIONS ?

      A l'avant garde de nos objectifs, l’Association GREDEVEL trouve sa force dans sa confrontation aux problèmes réels et au dynamisme de son équipe. Les marqueurs de notre action au service du développement durable sont avant tout :
   - Un partenariat équitable avec des organismes au développement
   - Des solutions adaptées aux défis globaux fondées sur le savoir-faire de notre équipe
   - Des membres acteurs du changement positif. 

 

 

 

 


 

PLATEFORME POUR UNE PAIX DURABLE DANS LA RÉGION DE L’EXTRÊME-NORD

PLATEFORME POUR UNE PAIX DURABLE DANS LA RÉGION DE L’EXTRÊME-NORD

Le cercle municipal de la ville de Maroua a abrité ces 28 et 29 octobre 2020, les travaux de mise en place d’une plateforme de coopération et de dialogue entre les forces de défense et de sécurité (FDS) et les organisations de la société civile (OSC) pour la sécurité humaine et la préservation de l’extrémisme violent dans la région de l’Extrême Nord du Cameroun.

Cette rencontre qui était placée sous le parrainage du gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, se situait dans le prolongement d’une réflexion entamée depuis plus d’un an par le Réseau Foi et Libération et certains de ses partenaires. Deux précédentes rencontres du même genre entre ces deux catégories d’acteurs, avaient déjà été organisées en octobre 2019 et en février 2020, pour baliser la mise sur pied de cette plateforme, qui représente un atout certain pour une consolidation pérenne de la paix dans notre région. La crise sécuritaire qui secoue cette partie du pays depuis 2014, a suscité l’implication de plusieurs ONG et OSC dont les actions convergent toutes vers l’assistance aux populations victimes, pour une meilleure résilience face à la situation. Pour faciliter leurs différentes interventions dans le théâtre des opérations fortement militarisé, cette formalisation de la collaboration avec les forces de défense et de sécurité s’avérait indispensable.

En dehors des différents corps de défense et de sécurité, une vingtaine d’OSC ont été conviées à cet important atelier, parmi lesquels l’association GREDEVEL.
À l’ouverture des travaux, les objectifs recherchés ont clairement été précisés et se déclinent en trois grands axes :
- Mettre sur pied un espace de collaboration entre les FDS et les OSC,
- Fédérer les efforts des différents acteurs pour l’éducation des enfants en situation d’urgence,
- Construire et animer un système d’alerte précoce et de réponse urgente.

Attitude studieuse des participants à l'atelier 

À l’issue des travaux, des points focaux ont été sélectionnés pour faire partie du comité mixte de facilitation et d’animation de la plateforme. Coté FDS, ce comité compte un représentant de l’armée, un représentant du tribunal militaire, un représentant de la police, un représentant de l’administration pénitentiaire et un représentant de l’administration des forêts. Côté OSC, sept représentants ont été choisis à savoir trois OSC confessionnelles (CDJP Maroua, CEPCA, CSIC), deux OSC travaillant sur la thématique genre/femmes (ALVF et AJAD), un OSC travaillant sur la thématique jeune (DMJ) et une OSC devant s’occuper du pool communication de la plateforme, l'association GREDEVEL, via sa RADIO Communautaire VOLCAN FM.

À côté de ces deux principales composantes, ce comité d’animation de la plateforme comportera aussi un collège de cinq conseillers constitué de quatre universitaires et du point focal national du Réseau Foi et Libération. L’installation de ces points focaux a été faite par le gouverneur, accompagné de tout son état-major (Préfet du département du Diamaré, Sous-préfets et maires des arrondissement de Maroua 1er, 2 et 3). Dans son mot d’installation, le gouverneur a rappelé qu’il attend de cette plateforme des résultats concrets, qui ne peuvent se mesurer qu’à travers « la stabilisation et le rapprochement des communautés, le recul des divisions, du sectarisme et des idéologies pernicieuses dans lesquelles les populations sont entrainée de manière trompeuse ». Il a conclu son propos en indiquant qu’il rendra compte au Chef de l’Etat de cette initiative louable, qui cadre avec la politique nationale de recherche de la sécurité et de la paix sociale durables.

 

Photo de famille des participants autour des autorités administratives de la région de l'Extrême-Nord 

Pour ne pas faillir à cette lourde mission, un plan d’action de la plateforme a été élaboré au cours des travaux et sera consolidé dans les prochains jours. Il permettra aux différents acteurs de la plateforme de se déployer de manière plus efficace, pour contribuer à renforcer la sécurité humaine et barrer la voie à l’extrémisme violent dans la Région de l’Extrême Nord du Cameroun qui amorce petit à petit une phase de stabilisation.

 

Related Articles

00001635
Aujourd'hui: 4
Hier: 10
Cette semaine: 18
Ce mois: 98
Total: 1.635

Il y a 153 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes membre de :

Choisissez votre langue

Vos dons permettent à GREDEVEL de rester indépendant et d'aider les plus nécessiteux.

Montant